Arkania's Library : Prose (Doux Leurre)

Doux Leurre
Fichier rtf

    Le noir, comme chaque soir, m'entoure soudain. Mes yeux peu à peu l'apprennent, puis vient la solitude... Le décor semble mort, froid. Blottie sous les couvertures, je me recroqueville en position fœtale ; il paraît que nous sommes nombreux à reprendre cette position primaire pour dormir. Le sommeil me guette, il s'empare de moi, très lentement ; je le laisse faire avec plaisir, trop heureuse de quitter cet univers hostile. Je passe dans cette dimension où le monde réel me parvient, transformé à ma guise alors que j'en ai pleinement conscience.
    Prenant mon temps, je ressens ce vide, cherchant son point faible afin de le combattre. Infimes, les sensations commencent à me parvenir : tu es là, non loin, tu me rejoins. Impatiente que tu me touches enfin, je sombre un peu plus... Tes mains, douces, parcourant ma peau, tes lèvres, tendres, sur les miennes, dans mon cou... Je me leurre moi-même je le sais parfaitement : tu n'es pas réel, mais là où je me trouve cela n'a aucune espèce d'importance, je te sens et c'est réel, c'est la seule chose qui compte !
    Tout contre moi, me parlant comme à une enfant effrayée par les ténèbres, tu me guides vers le pays des rêves...

***


    Le bruit assourdissant du réveil - dont je maudis encore et encore l'existence tout en l'activant chaque soir... - me tire avec douleur de cet univers magique. Mais, têtue, je m'attarde encore un peu entre ces deux mondes, encore un peu... auprès de toi. Une dernière étreinte, une dernière caresse et me voici projetée avec violence dans leur réalité.
    Telle une automate, je m'affaire, me préparant à une nouvelle journée dans ce monde, attendant le moment où, enfin, tu me rejoindras ailleurs que dans mes rêves...


Home
Liens
Mises jour

Graphisme
Signs
Fonds
Retouches
Logos et Ban
Avatars
Sets
Smileys
Blends

Textures

Écrit
Vers
Prose

la main
Dessins