Arkania's Library : Prose (Le Bijou)

Le Bijou
Fichier rtf

    18h30. La nuit tombait en cette fin d'après-midi d'automne et Aliana traversait les rues déjà sombres de Mirihos après sa journée au collège de filles de Sainte-Irina. Elle traînait des pieds, n'ayant aucune réelle envie de rentrer chez elle... Elle aurait préféré, comme sa sœur aînée Lilia, entrer dans une des grandes écoles de Kylia, la capitale, avoir ainsi la liberté et la vie palpitante dont ne manquait pas de se vanter sa sœur à chaque retour à la maison pour les vacances. Mais voilà, Lilia était l'aînée et la préférée de ses parents... Aliana, elle, passait après, juste bonne à effectuer en silence les tâches qu'on lui demandait. Elle n'était pas maltraîtée, non, ni maheureuse à vrai dire. Mais chaque soir, sillonnant les rues de la ville, tantôt endormies, comme ce soir, tantôt vivantes et animées, elle se sentait comme en sommeil... Il lui semblait attendre quelque chose, sans pour autant savoir quoi... Ce monde, cette vie, ce n'était pas la sienne, pas pour elle... Pourtant chaque soir, elle passait la porte sans plus de réponses que la veille.

    Mais, ce soir-là, quelque chose attira son attention, au coin de l'avenue de la Comtesse AiMa, la tirant de ses noires interrogations. Elle crut tout d'abord à un reflet de la lune et faillit continuer sa route. Mais l'astre d'argent ne pouvant éclairer quoique ce soit à travers l'épaisse couche de nuages - qu'elle devrait sans doute remercier pour un bon rhume le lendemain - elle décida d'aller voir, intriguée. Elle s'approcha prudemment de cette curieuse lumière au milieu de l'obscurité. Celle-ci semblait provenir d'un objet perdu dans l'amas de gravas qui occupait un recoin de la ruelle. Aliana posa son sac et commença à dégager l'objet scintillant. C'était un étrange bijou, une sorte de talisman au bout d'une fine chaîne argentée. Le pendentif était un assemblage compliqué de lignes et de courbes d'un métal cuivré, orné en son centre d'une minuscule pierre. Cette dernière était d'un gris métallique qui lui sembla presque vivant tant ses teintes se modifiaient sans cesse. C'était de ce joyau qu'irradiait la lumière. Aliana tendit la main, émerveillée devant la beauté de ce trésor, mais à l'instant où ses doigts l'effleurèrent, l'éclat mourut...
    Aliana sursauta, soudain paniquée par l'allure terrifiante que prenait la ruelle ainsi privée de lumière. Son cœur s'accélérant, elle saisit son sac et le bijoux d'un même geste pour repartir d'un pas précipité vers l'avenue éclairée. Elle se détendit un peu en reprenant la direction de la maison que ses parents avaient acheté à peine 2 ans auparavant. Pourtant, très vite, naquit en elle le sentiment désagréable d'être observée à son insu, comme si quelqu'un la suivait dans la nuit... L'angoisse grandissante, elle accéléra, puis se mit à courir. À ce moment, elle avait totalement oublié le bijou qu'elle avait machinalement glissé dans la poche de sa veste en s'enfuyant de la ruelle.
    Elle arriva enfin devant chez elle, haletante, ouvrit la porte avec précipitation et la referma aussitôt qu'elle en eut passé le seuil, s'y adossant pour reprendre son soufle. Évidemment, la maison était vide... D'habitude, elle en était soulagée, appréciant la solitude et le calme dont elle pourrait profiter encore un peu avant le retour de ses parents. Mais, ce soir pourtant, elle aurait été rassurée de savoir qu'elle n'était pas seule... Ayant suspendu sa veste, retiré ses chaussures et posé son sac près de la porte, elle se dirigea vers la cuisine, allumant au passage toutes les lampes qu'elle croisait.


Home
Liens
Mises jour

Graphisme
Signs
Fonds
Retouches
Logos et Ban
Avatars
Sets
Smileys
Blends

Textures

Écrit
Vers
Prose

la main
Dessins